Le moins absurde …

 » Le moins absurde, ce sont les fleurs. Elles sont des cris de toutes les couleurs. La moindre pâquerette cherche désespérément à se faire entendre de nous. Sa parole c’est sa couleur….. Des souffles colorés traversent le pré. Les fleurs sont les premières gouttes de pluie de l’éternel  » Christian BOBIN (Écrivain francais –  Extraits de son livre L’homme joie )

fleurs des champs 3
Un tableau de Mary SHAW 

Et la mer et l’amour …

« Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage,
et la mer est amère, et l’amour est amer,
l’on s’abîme en l’amour aussi bien qu’en la mer,
car la mer et l’amour ne sont point sans orage.

Celui qui craint les eaux, qu’il demeure au rivage,
celui qui craint les maux qu’on souffre pour aimer,
qu’il ne se laisse pas à l’amour enflammer,
et tous deux ils seront sans hasard de naufrage.

La mère de l’amour eut la mer pour berceau,
le feu sort de l’amour, sa mère sort de l’eau
mais l’eau contre ce feu ne peut fournir des armes.

Si l’eau pouvait éteindre un brasier amoureux,
ton amour qui me brûle est si fort douloureux,
que j’eusse éteint son feu de la mer de mes larmes. « Pierre de MARBŒUF (Poète baroque français/ Extrait de son  » Recueil de vers  » en 1628 )

Ive Freya | Белая фотография, Романтические фото, Фотография пары