Les Indes Galantes … Jean-Philippe RAMEAU

rameau 2
Buste de Jean-Philippe RAMEAU réalisée par Jean-Jacques CAFFIERI en 1760 – Il s’agit d’une terre cuite qui se trouve au musée des Beaux-Arts de Dijon (France) 

(Vidéo : Jordi SAVALL à la direction de l’Ensemble Le CONCERT DES NATIONS)

Les Indes Galantes est une oeuvre qui fut créée en 1735 à l’Académie royale de musique. Le livret est du poète, chansonnier et goguetier  français Louis Fuzelier. On peut dire qu’elle représente l’excellence dans le genre  » opéra-ballet « .

Elle se compose d’un prologue et quatre Entrées ( drames lyriques)   : le Turc généreux – Les Incas du Pérou – Les fleurs de Fête persane – Les Sauvages, toutes différentes, indépendantes, réunies par l’amour, le voyage, l’exotisme.  Chacune a  sa musique, révélatrice du grand talent déployé par Rameau.

C’est un véritable petit trésor enchanteur, irrésistible, insouciant, raffiné, festif, avec une belle richesse de couleurs orchestrales , harmoniquement inventif, et qui ne manque pas de délicatesse. Il a beaucoup plu au roi et à la Cour et a fait l’objet de 320 représentations entre 1735 et 1773.

( Vidéo : Rondeau  » Les Sauvages «  (4e Entrée) – Il s’agit là de la cérémonie du calumet de la paix qui scelle l’union de Zima et Adario, ainsi que la réconciliation entre les Indiens dits les Sauvages et les Européens // Madali LÉGER (Soprano) – Laurent NAOURI (Baryton-Basse) accompagnés par Marc MINKOWSKI à la direction de l’ensemble LES MUSICIENS DU LOUVRE)

JUIN 2020 …

Dictons du mois de juin :

 » Abeilles en mai valent un louis d’or, abeilles en juin c’est chance encore  »

 » En juin trop de pluie, le jardinier s’ennuie  »

 » Bon soleil de juin n’a jamais ruiné personne  »

 » Juin larmoyeux rend laboureur heureux  »

 » Qui en juin se porte bien, au temps chaud ne craindra rien  »

juin 1