Bruno CATALANO …

» Dans mon travail je suis toujours à la recherche du mouvement et de l’expression des sentiments. Je fais sortir de l’inertie la forme et la cire pour leur donner vie. Venant moi-même du Maroc, j’ai porté ces valises pleines de souvenirs que je représente si souvent. Elles ne contiennent pas seulement des images, mais aussi du vécu, des désirs, mes racines en mouvements.  » –  » Je suis prisonnier de mon style mais je le veux. je prends un pied formidable à faire du modelage. Le plaisir je le trouve dans cette discipline. Déchirer, creuser, c’est mon style et je pourrai faire ça jusqu’à ma mort . La reconnaissance de mon travail me procure une certaine fierté.  » Bruno CATALANO (Sculpteur français )

Bruno CATALANO photo
Bruno CATALANO

Les sculptures de Bruno Catalano sont incroyablement saisissantes, étonnantes, expressives. Elles intriguent et subjuguent  avec ces corps ouverts au milieu, traversés par un vide, une invisibilité qui se fond dans le paysage, et ce qui est d’autant plus talentueux c’est que ce sont des pièces assez monumentales.

Le voyage est un thème qui l’inspire beaucoup, probablement parce que c’est quelque chose qu’il a vécu lui-même, le jour où il a dû quitter son Maroc natal. Elles expriment l’exil, le détachement, la quête d’un ailleurs, en espérant qu’après les déchirures, il sera porteur de bonheur. Ses voyageurs partent, en effet, valise à la main vers l’inconnu à la recherche d’un monde idéal. Ces pièces  portent également en elles tout la force et la fragilité de l’être humain. Un ensemble de choses qui les rend très touchantes.

Bruno Catalano est un sculpteur, ou plutôt comme il aime à se définir lui-même, un artisan sculpteur, né en 1960 au Maroc. Après une enfance heureuse, il connait la déchirure de partir de ce pays qu’il affectionne. Il arrive en France en 1970, à Marseille précisément où la famille doit se construire une vie nouvelle.

Après des débuts comme électricien dans une compagnie maritime, il s’initie à la sculpture sur argile. Il a envie de construire quelque chose qui sorte de ses mains, et qui exprime ses ressentis sur le détachement, le déracinement, la reconstruction de soi. Il s’inscrit donc dans un atelier de modelage et dessin où il restera deux ans. Après l’argile viendra le travail sur bronze.

En 1985 il ouvre un atelier, fait l’acquisition d’un four et commence ses première pièces. Son talent fait qu’il se fait remarquer et acquiert une certaine réputation. La mairie du 5e arr. de Marseille lui passe commande d’un buste de l’acteur-chanteur  Yves Montand pour un square. A partir de là, les galeries de la région le contactent pour qu’il expose.

En 2004, une de ses statues se détériore. Pour les besoins de la réparation, il doit creuser la partie centrale : l’idée d’une piste nouvelle dans son travail germe dans son esprit, et avec elle, la possibilité d’exprimer cette part de vide qui le poursuit . Ses premiers voyageurs déchirés vont l’amener au succès.

Il jouit désormais d’une renommée internationale. Ses sculptures font l’objet de nombreuses expositions en France et à l’étranger, mais elles sont également acquises par des grands collectionneurs privés.

CATALANO Bruno

CATALANO Bruno 3

CATALANO Bruno 4

CATALANO Bruno2

Bruno CATALANO 2

Bruno CATALANO

17 réflexions sur “Bruno CATALANO …

    1. C’est gentil et vos compliments me touchent .. Je me suis trouvée un jour face à l’une de ses sculptures et j’ai trouvé incroyable le travail de cet artiste. Je suis ravie de pouvoir en parler et je vous remercie de l’apprécier. Passez un agréable dimanche vous aussi ♥

      J’aime

    1. C’est vrai qu’elles sont fascinantes – Ce qui est intéressant je trouve c’est l’explication, le sens qui fait qu’elles le soient. Dans ce cas, c’est ce souvenir de l’exil, le déchirement, et c’est magnifique ! Merci Francine , excellent dimanche à vous aussi ♥

      J’aime

  1. Il manque quelque chose mais je ne saurais pas dire quoi…Ah oui ! j’ai pas mis mes lunettes ou j’ai un début de glaucome. Bon, il y a derrière…beaucoup à y réfléchir, son questionnement est …visible. Un peu angoissant quand même dans un certain sens…Heureusement qu’il a gardé l’essentiel, la tête et les jambes ! Bisou du Dimanche.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s