Erwin OLAF …

 » Je n’ai jamais étudié la photographie dans une école d’art ou une université. A l’origine je suis diplômé d’une école de journalisme. J’ai, d’ailleurs, beaucoup appris au cours de ces années-là en tant qu’assistant d’un photographe-journaliste qui travaillait en studio et en extérieur. Je ne sais pas si cela vaut la peine que l’on aille dans un école d’art ou une université, parce que je trouve que les élèves qui les fréquentent sont éduqués à un certain goût, moins d’idées personnelles, peut être aussi moins de compétences. Ce que je veux montrer avant tout, c’est un monde parfait avec une fissure à l’intérieur. Mon travail consiste à rendre l’image suffisamment attrayante pour que les gens aient envie de rentrer dans  l’histoire que je leur raconte, avant de leur porter un coup   » Erwin OLAF (Photographe néerlandais)

OLAF Erwin

Erwing Olaf est reconnu comme étant l’un des plus grands photographes néerlandais, un incontournable du monde de la photo , une sorte de metteur en scène tant ses clichés sont comme une histoire qu’il nous raconte. Un polyvalent anticonformiste, tout aussi déroutant que drôle, empreint de sensibilité et qui aime bousculer ce qui lui semble bien lisse, trop parfait.

Son travail est très minutieusement construit,  un mélange de photographie d’art et de photographie sociale, dans lequel comme il le dit lui-même, il aime à interpeller autant la forme que le fond et s’interroger sur les malaises et les problématiques  de la société . C’est un univers un peu étrange, réalisé en studio ( à Amsterdam ) , entouré de stylistes et décorateurs. Il travaille à l’instinct et à l’intuition

 » Je ne fais que suivre mon nez et faire ce que j’ai envie de faire. Je veux rester au plus près de mon intuition. Il y a des périodes où je ne ressens rien et juste au moment où je me sens un peu désespéré, quelque chose se produit, ou bien je lis un article, regarde un film, écoute des personnes discuter dans les transports en commun, et là ça me donne une idée et l’idée devient un récit visuel.  »

Il a un style très particulier, étrange, dérangeant, mystérieux   ( lui le qualifiera de baroque, probablement parce qu’il a toujours été fasciné par ce mouvement pictural et le clair-obscur qui l’a caractérisé) qui a fait sa renommée. Il a très souvent choqué, déconcerté, brisé les tabous ( notamment par ses prises de position vis à vis des gays – lui-même est un homosexuel affirmé  ) , fait scandale au début de sa carrière avec des photos de nus ne cachant nullement l’anatomie masculine et  pour lesquelles  il expliquait  » tant pis pour ceux qui me prendraient pour un dépravé. Quand on voit L’origine du monde de Gustave Courbet, on pense que c’est de la pornographie, mais un corps est un corps !  »

Mature_CindyC78_1999_KW06
Série Mature / Edwin OLAF

Il a véritablement connu un succès fulgurant, à l’échelle mondiale, avec la série Royal Blood, mélange de blanc et de rouge-sang, de morbide et d’humoristique,  dans lequel il a fait entrer la reine Marie-Antoinette, l’impératrice Elisabeth d’Autriche ( Sissi ), la princesse Diana, ou bien encore Jackie Kennedy. Chacune d’elle est maculée. La photo de Marie-Antoinette dans laquelle on peut voir une jeune fille portant la tête coupée de la reine a été vendue 10.000 dollars lors d’une vente aux enchères.

MARIE ANTOINETTE erwin OLAF 2000 Royal Blood
Royal Blood Marie-Antoinette / 2000 – Edwin OLAF
OLAF Série ROYAL BLOOD
Royal Blood / Edwin OLAF

Après quoi, son travail a été de plus en plus apprécié et exposé dans des prestigieuses institutions muséales et galeries du monde entier , primé de très  nombreuses fois. Il est également le portraitiste officiel de la famille royale néerlandaise depuis 2017.  Une véritable icône dans son pays, lequel lui déroule très souvent le tapis rouge de ses  grands musées. Ses clichés continuent de se vendre à des prix assez élevés  ( entre 10.000 et 15.000 euros le tirage)

OLAF Ice cream
Ice cream / Edwin OLAF
OLAF la cuisinière
La cuisinière / Edwin OLAF
OLAF Le coiffeur
Le coiffeur / Edwin OLAF

Il a souvent travaillé dans la mode : Chanel, Saint Laurent, Moschino, Versace, Guicci, Bottega Veneta, mais aussi Levi’s, Diesel, Microsoft, Nokia, Virgin, Nintendo etc.. ont fait appel à lui pour des photos publicitaires.

OLAF 1
Publicité Diesel / Erwin OLAF

Et pourtant, il ne s’est pas gêné de largement critiquer cet univers avec sa série incisive, et provocatrice  Fashion Victims en 2000. J’ai choisi une photo correcte parmi tant d’autres plutôt osées, voire dérangeantes parfois :

OLAF 2000 Fashion Victims YSL
Série Fashion Victims ( Yves Saint Laurent ) – Edwin OLAF / 2000

Il est né en 1959 aux Pays Bas. En 1978, il part étudier le journalisme à Ultrecht. Pas vraiment par passion ou conviction Ses études se portent au départ sur le journalisme. Un de ses professeurs qui ne le sentait pas franchement intéressé par la rédaction des textes, lui suggère de plutôt suivre les cours de photographie qu’il prodiguait. Ce sera une révélation !  Il va aimer l’odeur de la chambre noire, et se passionnera surtout pour le recadrage, le point de vue, le mouvement qui se fige dans le temps. Ses débuts se feront dans la photo de mode et la publicité.

Sa carrière s’est envolée vers la reconnaissance internationale en 1988 lorsqu’il a reçu le premier  prix du jeune photographe européen . C’est à cette époque qu’il apprend être atteint d’une grave maladie pulmonaire chronique et héréditaire. La photographie l’aidera  à surmonter cette difficulté.

OLAF Cyrano
Série Delamar Theater   » Cyrano  » / Edwin OLAF ( Cette série a été réalisée pour la ré-ouverture de ce célèbre théâtre d’Amsterdam. Pour ce faire, il a revisité des pièces et films célèbres)
AMADEUX OLAF
Série Delamar Theater /  » Amadeus  » / Edwin OLAF
OLAF Qui a peur de Virginia Woolf
Série Delamar Theater /  » Qui a peur de Virginia Woolf  » / Edwin OLAF

 

6 réflexions sur “Erwin OLAF …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s