Le dessin …

 » Support sans âge parce que datant sans pour autant être daté ; sans ancrage dans une période déterminée, le dessin offre la possibilité d’un rapport de plain-pied avec l’histoire de l’art : il échappe, en effet, au cycle de la rupture ( moderne ) qu’à celui de la reprise ( post-moderne) et instaure un mode opératoire tenant à la fois de la tabl rase et du ressassement obsessionnel. Il permet, en définitive, de ne pas choisir entre des options apparemment incompatibles. Il est d’ordre processuel tout en étant visuel et narratif, réflexif quoique réciproque immédiat. Là où Ad Reinhardt envisageait l’art sur le mode du ni .. ni, le dessin offre la possibilité de le penser sur celui du ou, voire du et.  » Guitemie MALDONADO (Historienne de l’Art, universitaire française , agrégée de Lettres Modernes ) ( N.B. : Reinhardt était un peintre américain, précurseur de l’art conceptuel et critique d’art )

DESSIN Joachim_Martin_Falbe 2
 » Le dessin  » – Joachim Martin FALBE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s