La lecture … par Jean-Marie ROUART

 » Le mystère de la lecture, c’est que, de toutes les passions, c’est une de celles qui ne s’épuisent pas. On pourrait imaginer qu’avec le temps vient la lassitude. C’est tout le contraire. L’appétit reste vif. On mesure tout ce qu’on a pas lu et nous restera à jamais ignoré. On va mourir sur sa faim. Des continents entiers demeureront ignorés qui contenaient des petits paradis et des sortilèges qui garderont leurs secrets. Pour moi, je n’ai jamais envisagé la lecture que comme un décryptage de ma propre vie. Aussi, quand viendra l’heure, ce ne sera pas seulement au dernier mot d’un livre, mais à mon dernier souffle qu’il faudra ajouter le mot fin  » Jean-Marie ROUARD ( Écrivain français, chroniqueur, essayiste, membre de l’Académie française)

ROUART Jean Marie.jpg
Jean-Marie ROUART

Tête de Saint Jean-Baptiste … Auguste RODIN

 » La plus ancienne version connue de la tête de Saint Jean-Baptiste est exposée en 1889, l’année où Rodin achève les Bourgeois de Calais. Ici se rencontrent le goût très moderne du fragment, tel que le cultive le sculpteur et une iconographie ancienne tirée du Nouveau Testament. Salomé, fille d’Hérodias, avait demandé la tête de St Jean-Baptiste à son père. Celle-ci lui fut livrée sur un plateau après la décollation du saint, si l’on en croit les évangiles de Marc et Matthieu. Très souvent illustré au XVe et XVIe siècles, cet épisode invitait au pathos et à la morbidité. Au contraire, il émane de l’œuvre de Rodin une profonde sérénité. Le visage du saint est poli avec douceur et sensibilité, ce qui tend à gommer légèrement son aspect ascétique. Sa surface lisse forme un délicat contraste avec la chevelure ondulante, dont les mèches sont dessinées par des sillons ténus. Cette composition a donné lieu à de nombreuses versions en marbre et en bronze. Celle-ci a été réalisée par le praticien Jacques Barthélémy en 1892 pour le peintre Léon Lhermitte. » Jean-François LASNIER (Écrivain, journaliste au magazine Connaissance de l’Art)

TETE DE SAINT JEAN BAPTISTE RODIN.jpg