Le déjeuner sur l’herbe … Edouard MANET

«  Le déjeuner sur l’herbe est, avec onze ans d’avance sur l’apparition du mouvement, le premier scandale  » impressionniste « . Comment la représentation d’un simple pique nique réunissant deux hommes et deux femmes au coeur d’un anodin sous-bois tranquille a t-il pu constituer un des charivaris les plus terribles de toute l’histoire de l’art ? … Ce bain qu’on baptisera plus tard déjeuner sur l’herbe n’aurait jamais dû être connu de la foule. Le jury du Salon officiel de 1863 l’avait écarté. Mais un coup de théâtre changea tout : les rejets s’avérant si nombreux cette année là, qu’un décret de l’Empire accorda que l’on organisât un Salon des Refusés .En d’autres termes, ce qui ne répondait pas aux attentes officielles et excédait les limites de l’académisme, se voyait accorder une place à part pour que le public puisse se forger son propre jugement. Au sujet de Manet, ce fut radical …  » Thomas SCHLESSER ( Historien de l’art, directeur de la Fondation Hartung-Bergman, professeur, français)

MANET le déjeuner sur l'herbe
« Le déjeuner sur l’herbe  » – 1863 – Edouard MANET